Sélectionner une page

Créer des boutons d’appels à l’action efficaces sur votre site internet

Les boutons orientent les visiteurs de votre site profes­sionnel vers des actions concrètes, straté­giques pour votre dévelop­pement commercial.
Pour que votre site web soit vraiment efficace d’un point de vue commercial, vous ne devez pas vous contenter d’attirer du trafic pertinent… Vous devez aussi l’engager, en lui proposant des actions clefs du parcours client, grâce à des boutons d’appels à l’action.
1

Qu’est-ce qu’un bouton d’appel à l’action ?

Les boutons d’action, plus souvent appelés “call-to-action”, sont avant tout des liens : ils permettent aux inter­nautes de naviguer de pages en pages sur votre site web.

Votre objectif est clair : pousser ces simples visiteurs à faire des actions qui les rapprochent de l’achat.

On distingue les call-to-action de liens ordinaires parce qu’ils incitent à des actions straté­giques, et qu’ils prennent l’aspect visuel d’un “bouton” plus attirant !

Voici des exemples d’actions straté­giques : s’inscrire à votre newsletter, demander un rendez-vous avec votre équipe, télécharger une démo de votre produit en laissant une adresse email, découvrir les témoi­gnages de vos clients…

Si un visiteur de votre site clique sur un bouton, c’est qu’il interagit avec votre contenu. Vous aurez alors réussi un grand challenge : activer vos visiteurs.

Un visiteur actif est un visiteur qui est sensible à votre message : il est dans votre cible, il comprend vos arguments, et il veut en savoir plus sur vous. C’est un vrai potentiel client !

Mais alors, comment faire des boutons ou “call to action” efficaces ?

2

Bien rédiger un bouton d’appel à l’action :

La première chose à soigner, c’est le message de vos boutons : il doit être engageant, porter de la valeur, donner envie de cliquer…

Vos prospects et futurs clients s’intéressent à vous parce que vous pouvez résoudre leurs problèmes. C’est ce qu’ils doivent sentir en lisant vos boutons d’appel à l’action !

En effet, les visiteurs de votre site cherchent des solutions, et veulent entrevoir les bénéfices concrets que votre produit ou service peut leur apporter.

Dès lors, vos boutons doivent être porteurs de valeur : une valeur claire, perti­nente par rapport à vos cibles, et non mensongère.

À titre d’exemple, si vous voulez inciter les visiteurs de votre site profes­sionnel à s’abonner à votre newsletter, évitez à tout prix des formules banales comme “s’inscrire à la newsletter”.

Mettez direc­tement en avant le contenu de la newsletter et l’intérêt de s’y abonner : “recevez nos conseils exclusifs chaque semaine”.

Estimez votre site !

Il est parfois difficile d’évaluer le coût d’un site web.

Pour vous aider à avoir une idée plus précise de l’investissement que repré­sente votre projet numérique, nous avons mis en place un outil permettant de mieux cerner vos besoins et envies.

3

Comment disposer vos diffé­rents call-to-action sur votre site web ?

Vous n’aurez jamais qu’un seul call-to-action, même si vous préférez certai­nement que vos visiteurs demandent un rendez-vous avec un commercial plutôt qu’ils s’abonnent à votre newsletter…
Vos diffé­rents boutons d’action doivent être pensés pour répondre aux attentes de vos prospects à toutes les étapes du cycle de vente :

5

Un prospect qui vous découvre veut comprendre votre offre : orientez-le vers vos pages produits/service, et un bouton de téléchar­gement d’une plaquette ou démo gratuite.

5

Un visiteur récurrent de votre site hésite proba­blement à contracter, et il veut être rassuré sur votre expertise et vos arguments face à la concur­rence : guidez-le vers votre blog, proposez-lui de recevoir votre newsletter, mettez en avant vos cas-clients…

5

Un acheteur pressé voudra avoir une vue d’ensemble de vos offres, et un moyen simple, rapide et pratique pour planifier un rendez-vous avec vos commer­ciaux : créez un call-to-action via des outils de plani­fi­cation de rendez-vous comme Calendly !

Dans tous les cas, vous devrez avoir plusieurs appels à l’action diffé­rents, parfois sur la même page. Et ce n’est pas un souci, tant qu’ils sont disposés intel­li­gemment…

En effet, vous devez déter­miner – d’un point de vue straté­gique – quels sont les boutons principaux et les boutons secon­daires : visuel­lement, ce doit être évident au premier coup d’oeil !

D’ailleurs, comment soigner le visuel de vos boutons d’appel à l’action ?

4

L’apparence de vos boutons d’action

Le “look” de vos boutons est essentiel : ils doivent attirer l’attention, sans être “kitch” ni gênant dans la décou­verte du site.

D’abord, choisissez une couleur efficace :

N

Elle doit être en cohérence avec votre identité visuelle ;

N

Elle doit attirer le regard, sans être trop agressive ;

N

Elle doit inspirer confiance.

Ensuite, rendez vos boutons dynamiques grâce à des anima­tions, même légères, qui retiennent l’attention et donnent envie de cliquer.

Enfin, disposez vos boutons à des endroits perti­nents :

N

Il doit y en avoir un au dessus de la “ligne de flottaison” : visible sans qu’il faille descendre sur la page.

N

Laissez de l’espace, du “vide”, autour des boutons, pour qu’ils ne surchargent pas trop la page et qu’ils soient bien remarqués.

N

Placez forcément un bouton en fin de page. Même si il est rare qu’un inter­naute descende tout en bas d’une page, s’il le fait, c’est qu’il est intéressé par ce que vous dites, alors engagez-le !

Le mot de la fin

Avoir des boutons d’action efficaces sur son site web, c’est à la fois crucial et compliqué. Vous pouvez contacter l’équipe de Fière Allure pour bénéficier des conseils de nos designers et spécia­listes du webmar­keting.